Angelique en échange universitaire à New-York
06
03
18
École

Échange universitaire : de l’envie d’évasion à l’expatriation

 

L’École Supérieure de Publicité accompagne ses étudiants dans leur projet d’avenir et lorsqu’elle le peut, les aide à accomplir leurs rêves les plus fous ! Et pour Angélique Bagnis, ancienne étudiante de l’ESP partie dans le cadre d’un échange universitaire, ce rêve était de vivre son American Dream. Une expérience qu’elle a adorée puisqu’elle a décidé d’élire domicile à New-York et n’a pas pour projet de rentrer de sitôt en France. Elle nous raconte !

 

Angélique, peux-tu te présenter ?

J’ai 21 ans et je suis née d’une mère américaine et d’un père français, c’est pourquoi la langue de Shakespeare n’a pas beaucoup de secrets pour moi.

Bien qu’ayant baigné dans cette culture américaine, j’ai grandi et fait mes études en France tout en gardant mon rêve de petite fille en tête : celui d’un jour partir pour vivre mon expérience aux USA. Cette envie d’évasion et mon attirance pour l’univers de la communication m’ont poussée à intégrer l’École Supérieure de Publicité. J’ai d’abord suivi mes 1ère & 2ème année de Bachelor à l’ESP Paris pour ensuite partir en 3ème année dans le cadre de la spécialisation International Marketing & Communication en échange universitaire au FIT, le Fashion Institute of Technology de NYC.

 

C’était comment ce semestre au FIT ?

Etudiants de l'ESP en échange au FIT de New-york

Weekend d’intégration au FIT de NYC

Je suis partie de février jusqu’à juin 2017 et pour résumer mon échange universitaire je dirais que c’était tout simplement GÉNIAL ! Certes, au début, c’était un peu le flou artistique car le système scolaire américain est totalement différent de celui que l’on connaît en France. Les cours sont à la carte, nous ne sommes jamais en classe avec les mêmes personnes, les horaires de cours varient, il y a davantage de travaux personnels que de projets de groupe… Bref ça changeait de l’ESP où j’avais eu l’habitude d’être encadrée. Même si ça pouvait être déstabilisant, les américains se sont montrés d’une gentillesse absolue, si bien que rapidement je me suis adaptée. Puis, il y a des étudiant de toutes les nationalités dans l’université, j’étais loin d’être un cas isolé. Le petit plus c’est qu’en ayant étudié à l’ESP, je suis arrivée au FIT avec un bon niveau scolaire et à aucun moment je n’ai rencontré de difficulté pour suivre les cours dispensés.

 

Que faisais-tu de ton temps libre ?

Je suivais environ 20h de cours chaque semaine, donc du temps libre j’en avais, mais je ne me suis pas ennuyée ! Le FIT, c’est vraiment le gros campus à l’américaine au plein cœur de Manhattan. Activités sportives, associatives, conférences et j’en passe étaient proposés en permanence et ça m’a beaucoup aidé à rencontrer du monde. J’ai également effectué un stage en tant que bénévole pour gérer la communication sur les réseaux sociaux d’une formatrice. J’en ai aussi profité pour faire des virées à Boston et Washington puis tout simplement pour gambader dans cette ville incroyable qu’est New-York.

 

Qu’est-ce que t’a apporté cette expérience ?

Au début, lorsqu’on arrive à l’étranger, tout est nouveau, on ne connaît personne, c’est à la fois excitant et angoissant. Cela m’a fait grandir, j’ai appris à gérer l’inconnu, à m’adapter, à travailler avec des personnes d’une culture différente de la mienne. Finalement j’ai vite trouvé mes marques, j’ai rencontré beaucoup de personnes qui m’ont aidées, je me suis constituée un réseau. Aujourd’hui je me rends compte à quel point c’est important. Autant d’expériences qui m’aideront à optimiser mon employabilité pour la suite.

 

 

Maintenant quels sont tes next steps ?

Grâce au réseau que je me suis fait sur place, j’ai trouvé un CDD chez Dior où je gère la communication interne. Je ne sais pas encore quel sera le prochain job, toutefois une chose est certaine c’est que je ne prévois pas de mettre les voiles. Je me plais bien dans la Grosse Pomme ainsi qui vivra verra ! Mais un grand merci à l’ESP de m’avoir aidé à accomplir mon rêve d’enfant!

Pour les ESPiens qui ont des envies d’amérique, qu’ils n’hésitent pas à me contacter, je serais ravie d’échanger avec eux 🙂

See ya !!!