Cynthia Sinnan, alumni ESP et fondatrice de so-mademoiselle
18
06
18
École

Portrait alumni ESP : Cynthia Sinnan, une working girl entrepreneur dans l’âme et formatrice en communication

Cynthia rejoint les bancs de l’École Supérieure de Publicité en 2007 pendant 3 ans et depuis, elle continue de baigner dans ce cocon ESPien. Non seulement l’ESP lui a permis de révéler sa vocation mais elle y a également fait de belles rencontres : une amie avec qui s’associer sur un projet d’entrepreneuriat et puis accessoirement, rencontrer son conjoint ! Retour sur son parcours.

 

Quand on regarde ton parcours, on comprend que la Comm c’était ton truc ?

Oui, on peut dire ça ! Après mon baccalauréat, j’ai fait une année à la Sorbonne en lettres modernes avec une option en communication. Mais la fac ce n’était pas vraiment pour moi. J’y suis restée 5 mois avant de m’atteler à trouver une école qui me convienne pour apprendre la communication. Et c’est l’École Supérieure de Publicité que j’ai choisi d’intégrer pour le côté familial et le suivi personnalisé des étudiants. En BTS Communication d’abord puis pour la 3ème année de Bachelor. J’ai terminé par un Mastère en alternance effectué au sein de l’agence TBWA en tant que productrice. J’ai eu la chance de travailler sur un beau budget puisque je m’occupais de McDonald’s sur le dossier Happy Meal. Après un an sur cette mission, Publicis m’ a proposé un CDI sur une fonction davantage commerciale avec la gestion des comptes Carrefour et Go Sport. Une expérience formatrice qui m’a permis d’être confrontée à la rigueur et aux exigences du secteur de la Grande Distribution durant 3 ans. En parallèle j’ai commencé en 2012 à intervenir dans des écoles de communication en tant que jury puis pour former les étudiants. Une activité qui me tient à cœur et que je continue d’exercer aujourd’hui.

C’est lorsque je suis tombée enceinte en 2013 que j’ai revu mes priorités. Cette période de transition dans ma vie a fait surgir en moi de nouveaux projets, de nouvelles ambitions professionnelles comme l’envie d’entreprendre.

 

Qu’est-ce qui t’a poussé à te lancer dans cette grande aventure qu’est l’entrepreneuriat ?

J’ai commencé ma vie professionnelle dans de grandes entreprises avec tous les avantages et les inconvénients qui les caractérisent. C’était très formateur pour débuter ma carrière mais étant issue de la génération « startup » et voyant plusieurs personnes de mon entourage se lancer dans l’aventure, cela m’a donné l’élan. J’avais envie de sortir du quotidien, de me challenger et d’être plus créative c’est pourquoi j’ai créé Louise & You, une société de baby planning pour aider les femmes enceintes. Mon conjoint Romain Asse, également un ancien de l’ESP a lui même créé sa boite Monsieur Tshirt, il m’a donc beaucoup épaulé sur ce projet. Néanmoins, même si cette entreprise continue d’exister, je me suis associée avec une ancienne amie de l’ESP, Marie Ange Moncuy pour créer So mademoiselle, un eshop pour lequel nous avons plein de projets d’avenir.

Coffret evjf so mademoiselle

Parle-nous de So mademoiselle ?

C’est en organisant un EVJF pour une amie en commun avec Marie Ange que nous avons compris qu’il y avait un créneau à prendre sur ce marché. Beaucoup de services assez « clichés », peu qualitatifs et finalement pas tellement de prestations ou d’articles « sympas » à garder de l’événement. C’est de ce constat qu’est née notre boite So mademoiselle. Il s’agit d’un site e-Commerce qui propose des articles pour les EVJF et les mariages.

Marie-Ange étant basée à Londres gère la partie gestion et organisationnel. Quant à moi, je m’occupe davantage de l’opérationnel et de la relation client. Concernant les partenariats et la communication, nous brainstormons sans cesse via skype et nous faisons cela en duo. C’est un volet que l’on tient à exercer en binôme pour toujours nous remettre en question, nous dépasser et aller encore plus loin.

Nous entamons notre 3ème saison et le succès est au rendez-vous. À horizon 2020, l’idée est d’implanter le concept à Londres pour encore et toujours plus de nouvelles aventures.

 

Quels conseils pour les futurs ESPiens ?

Lancez-vous ! Ne vous écoutez pas trop car vous trouverez mille et une raisons de décaler le projet, donc foncez. Quoiqu’il en soit c’est une expérience pleine de surprises et qui nous fait grandir.