07
03
19
COMinside

« Everyone Wins » : Oscars, gift bag et gros budgets !

Chaque jeudi, nous relayons un article de COMinside, le webzine de l’ESP, terrain d’entraînement rédactionnel des ESPiens. Cette semaine nous vous partageons celui écrit par Fabian Garcia, étudiant en Bachelor 2ème année. Il nous parle strass et paillettes durant la cérémonie des Oscars, mais surtout comment les marques en profitent pour régaler les stars afin de faire d’elles leurs égéries.

Nous connaissons tous la cérémonie des Oscars, un des événements les plus médiatiséde l’année, de la planète cinéma et de l’univers people ! Stars à gogo, tenues flamboyantes, discours émouvants … cette manifestation née en 1929 n’en finit plus de fasciner le public et de servir de tremplin à l’industrie comme aux films et aux acteurs. Car derrière les paillettes, le glamour et les photographes, c’est un véritable écosystème lié à l’argent et à la célébrité qui s’est mis en place progressivement … et qui dépasse le cadre d’une récompense symbolisée par la célèbre statuette puisqu’il s’agit d’y favoriser les marques.

Et d’une manière plutôt rusée. Il faut en effet savoir que, depuis plusieurs années maintenant, les nominés aux Oscars dans les catégories « Meilleur acteur », « Meilleure actrice », « Meilleur acteur dans un second rôle », « Meilleure actrice dans un second rôle » et « Meilleur réalisateur » (les autres sont exclus du circuit) repartent avec un lot de consolationet non des moindres : qu’ils soient récompensés ou pas, tous profitent d’un gift bag « Everyone Wins » dont le contenu dépasse … les 100 000 dollars ! Oui vous avez bien lu.

Ce phénomène remonte aux années 70, lorsque l’académie a souhaité remercier les acteurs et les réalisateurs pour leur participation en leur proposant un sac rempli de produits offerts par des marques désireuses de mettre ainsi en avant leurs gammes auprès d’égéries improvisées qui vont forcément en parler autour d’elles et faire l’éloge de ces somptueux cadeaux. Somptueux pas toujours, quelquefois farfelus et surtout totalement déraisonnables. Si en 1999, le montant du précieux paquet était estimé à 16 000 dollars, en 2016 on explose tous les records avec un lot à … 250 000 dollars ! Dans le palmarès de ces cadeaux de prestige, on trouve selon la liste établie par Vanity Fair (accrochez-vous, c’est juste fou, notamment dans la variété des prix et des types de produits de qualité très variée et qui n’ont souvent rien à voir entre eux) :

  • « Un voyage de 10 jours de première classe en Israël : 55 000 dollars

  • Un an d’abonnement de location Silvercar gratuit d’une voiture Audi : 45 000 dollars

  • Des produits cosmétiques (disponibles à vie) de la marque Lizora : 31 200 dollars

  • Un don de nourriture pour animaux Halo Purely for Pets à un refuge : 6 300 dollars

  • Un voyage pédestre au Japon de 15 jours : 45 000 dollars

  • Un Fit Club TV « Ultimate Fitness Package » dans une villa privée : 6 250 dollars

  • Un home spa Steamist Total : 5 060 dollars

  • Un lifting de poitrine « Vampire Breast Lift » qui utilise le sang pour mettre en valeur le buste des femmes : 1 900 dollars

  • Un sextoy pour stimuler les femmes Nuelle Fiera Arouser For Her : 250 dollars

  • Des chewing-gums pour perdre du poids Hydroxycut : $19,98 dollars

  • Des patchs antiperspirant Dandi : 21 dollars

  • Trois sessions privées d’entraînement avec Jay Cardiello : 1 400 dollars 

  • Des sessions de personal fitness avec le célèbre Alexi Seletzky : 900 dollars

  • Un revêtement peinture Sundial Powder Coating : 500 dollars

  • Des vêtements Belldini : + 300 dollars

  • Un cadeau non spécifié de la part du Grand Hotel Excelsior Vittoria de Sorrento : 5 000 dollars

  • Un cadeau non spécifié de la part du Grand Hotel Tremezzo au Lac de Côme : 5 000 dollars

  • Un cadeau non spécifié de la part du Golden Door Spa de Californie : 4 800 dollars

  • Un traitement au laser pour la peau Ultherapy : 5 530 dollars

  • Un pack cadeau personnalisé Delovery : 2 000 dollars

  • Des produits Healing Saint by Dr Jane 360 range : 193 dollars

  • Des bijoux Lat & Lo : 150 dollars

  • Des produits pour la peau Caolion : 134 dollars

  • Des produits pour écrans Slimware : 29,95 dollars

  • Des pinceaux à maquillage Sedona Lace : 109,95 dollars

  • Des M&Ms personnalisés : 300 dollars

  • Un kit papier toilette « The Welcomer » Joseph’s Toiletries : 275 dollars

  • Une boîte de produits Rouge Maple avec sirop d’érable, moutarde et sauce à salade : 99 dollars

  • Un portefeuille métallique Zekkle Edge : 125 dollars

  • Une vaporette Haze Dual V3 Vaporizer : 249,99 dollars

  • Une bouteille de mezcal El Silencio : 75 dollars

  • Une boîte de barres protéinées Mission1 Clean Protein Bar : 5,64 dollars

  • Un protège-écran Phantom Glass : entre 49,95 et 59,95 dollars

  • De l’eau minérale Memobottle : 47 dollars

  • Une bouteille de vin Greenhill Winery & Vineyards : 39 dollars

  • Des chocolatines : 35 dollars

  • Des bijoux faits main Farm Wife Style : 25 dollars

  • Des protéines alimentaires organiques Purely Inspired : 19,97 dollars

  • Une brosse à vêtement Gleener on the Go : 11,99 dollars

  • Une bouteille de vodka Signature : 70 dollars »

Derrière cette profusion bigarrée et hétérogène, l’agence de marketing Distinctive Assets dont le fondateur, Lash Fary, gère le contenu du gift bag depuis maintenant 17 ans, en sélectionnant les marques prêtes à débourser au minimum 4000 dollars pour figurer dans ce pack enchanté. Un coup de poker pour ces enseignes puisque elles n’ont aucune certitude que les lauréats parleront d’elles en interview ou sur leurs réseaux sociaux. Bref une opé de « celebritizing » onéreuse mais pas forcément couronnée de succès … quoi que … Rien n’est totalement perdu puisque les média people comme la presse économique et cinématographique et les influenceurs font automatiquement le relais sur ces cadeaux, dixit les dernières vidéos de Insider où les chroniqueurs déballent le contenu du sac devant la caméra en compagnie de Lash Bary lui-même, pour en commenter les merveilles.

Merveilles parfois too much : la présence d’un sex toy dans le lot 2016 choque la très puritaine Amérique et fait grincer l’académie des Oscars qui décide de poursuivre Distincive Assets en justice, soulignant ainsi qu’elle n’a aucun droit de regard sur le choix des lots, et qu’elle n’est donc pour rien dans ce dérapage coquin. Il n’empêche : l’agence est toujours en charge du gift bag, qui a un peu diminué de budget et joue moins la carte de l’extravagance ? L’édition 2019, tout juste révélée en amont de la très récente cérémonie du 24 février, contient, outre les voyages, dîners, séjours thalasso et autres make up habituels, des chocolats et des produits de beauté au cannabis ainsi qu’une bouteille d’absinthe du meilleur effet. Si le bon goût n’est pas toujours au rendez-vous, l’effet fourre tout de prix demeure, qui continue de faire frémir le public … n’est-ce pas l’objectif ?

Pour en savoir plus :

https://www.vanityfair.fr/culture/people/articles/le-contenu-indecent-du-gift-bag-a-250-000-dollars-des-oscars/32228

https://www.google.fr/amp/s/amp.businessinsider.com/whats-in-the-oscar-gift-bag-2017-2

https://www.washingtonpost.com/video/entertainment/meet-the-man-who-makes-six-figure-gift-bags-for-the-oscar-nominees/2018/03/04/269b2c68-1fcd-11e8-946c-9420060cb7bd_video.html

https://www.forbes.com/sites/hayleycuccinello/2018/03/02/inside-the-100000-oscars-gift-bag-of-2018/#54351cae1de7

https://www.thesun.co.uk/tvandshowbiz/5696862/oscars-goodie-bag-2018-contents-revealed/

https://www.washingtonpost.com/news/arts-and-entertainment/wp/2018/03/04/the-publicity-bonanza-that-is-the-oscars-swag-bag/?noredirect=on&utm_term=.2a6dd9a07e91

https://slate.com/business/2016/02/the-oscars-swag-bag-is-more-decadent-than-ever-how-did-we-get-here.html

https://variety.com/2016/film/awards/oscars-gift-bags-academy-sues-1201708184/

 

Fabian GARCIA – Bachelor 2ème année – 2018/2019