ESP alumni
05
12
18
École

Benjamin Le Coz, Concepteur Rédacteur chez Publicis et détenteur de nombreux prix, ESP promo 2013

À l’ESP, nous avons souvent cet éternel débat entre étudiants : « plutôt agence ou annonceur ?! ». Benjamin Le Coz a choisi son camp. Pour lui c’est agence sans hésiter et dans une équipe créa en prime. Et pourtant…, tout n’était pas gagné d’avance. Après le lycée, il ne savait pas trop quel chemin prendre, et il s’est dit pourquoi pas la Com ! Bien lui en a pris car depuis, il n’arrête pas de rafler des prix ! Retour sur son parcours.

 

Benjamin, dis-nous rapidement qui tu es ?

Après mon bac je suis parti en fac d’économie à Nancy. Ça ne m’a pas plu du tout donc j’ai arrêté pour faire des petits jobs. Ça a été le déclencheur pour prendre conscience de l’importance de faire des études. Sauf que je dois reconnaître que c’était le flou artistique dans ma tête à cette époque car je n’avais ni un bon dossier scolaire, ni une vocation pour un métier bien précis. J’hésitais entre architecture et communication. Finalement, j’ai passé l’examen d’entrée de l’ESP et lorsque j’ai rencontré Jean-Philippe Clément, directeur de l’ESP Paris, il a très bien cerné mon profil. Il m’a donné ma chance et je suis ainsi entrée en Bachelor 1 en 2010 jusqu’en Bachelor 3ème année en spécialisation Création Publicitaire. C’est pendant mes différents stages que j’ai découvert la fonction de Concepteur Rédacteur et que j’ai eu envie d’en faire mon métier !

 

 

Comment t’es venue cette révélation pour la conception rédaction ?

À l’ESP nous avons beaucoup de stages. C’est dans ce cadre que j’ai fait une première expérience en tant qu’assistant RP. En plus de la rédaction de communiqués de presse, j’avais une partie prospection téléphonique. Autant la partie rédaction m’a plu, autant le second volet de cette mission, beaucoup moins ! Puis j’ai intégré une petite agence de communication avec des tâches plus polyvalentes ce qui m’a permis de m’approprier l’aspect créatif et la conception rédaction que j’ai adoré. Ça a été le déclic ! J’ai pris conscience que la créa, c’était fait pour moi. J’ai alors rejoint une grande agence pour mon stage de Bachelor 3ème année : L’agence H. Ça m’a donné l’opportunité d’assister aux briefs clients et il m’arrivait souvent d’y répondre tout seul le soir et de demander l’avis de mes collègues créatifs seniors. C’est comme ça que j’ai commencé à faire mes armes et à me vendre en interne. Ils m’ont fait confiance et m’ont proposé un CDI en tant que Concepteur Rédacteur avant la fin de mon stage. L’agence H avait un budget radio assez conséquent et c’est sur ce créneau que j’ai remporté mes 1ers prix. Après quelques années et deux fusions d’agences, j’ai rencontré chez Les Gaulois (aujourd’hui HumanSeven) mon team créa Aurélien Bigot qui lui gère la partie Direction Artistique. Ensemble, nous avons remporté environ 35 prix et nominations aux Lions à Cannes, Clio, Eurobest, Club des DA, LIA, Epica, … Et depuis mai 2018, nous sommes chez Publicis Worldwide sur des comptes internationaux comme Axa et Renault. Mais aussi sur la partie Proactive et New Business pour remporter des compétitions.

 

Et l’ESP dans tout ça, quel souvenir tu en gardes ?

Dès le concours d’entrée, si il y a un mot qui caractérise parfaitement l’école selon moi, c’est la bienveillance. Il y a un esprit de challenge entre les étudiants certes, mais sans l’aspect malsain. Du réseau que j’ai gardé de l’ESP, tous mes amis ont réussi avec aujourd’hui des jobs dans lesquels ils s’épanouissent. L’école nous a donné toutes les clés en main pour ça : du suivi, du sérieux et des intervenants compétents. Après c’est à nous de faire le reste ! Mais lorsqu’on a la volonté d’avancer, qu’on est bosseur, qu’on sait prendre du recul et accepter les critiques pour ajuster le tir, il n’y a pas de raison que ça ne fonctionne pas.