27
05
20
Alumni

Sarah Coutin, Communications & PR Manager chez Publicis Sapient, ESP Promo 2014

Parfois les opportunités de la vie vous mènent vers une carrière à laquelle vous ne vous seriez peut-être pas destinée si les choses s’étaient présentées différemment. C’est le cas de Sarah Coutin qui de fil en aiguille a atterri dans le monde des agences de communication et plus particulièrement sur des missions communication 360. Elle revient sur son parcours.

 

Sarah, qui es-tu ?

Après un DUT en Techniques de Commercialisation validé en 2010, j’ai choisi de bifurquer pleinement dans la com’. Bien qu’à l’époque, je n’avais pas encore d’idée précise sur le métier que je voulais exercer, je savais que ce milieu me plairait. Je suis donc partie 9 mois en Malaisie sur un stage en communication à la Chambre de Commerce Franco-Malaisienne dans le cadre de mon Bachelor Info-Com à l’ICOMTEC de Poitiers. J’ai poursuivi jusqu’à la validation de mon Master en Intelligence Economique et Communication Stratégique. Ces années fac ont été parsemées d’autres expériences à l’étranger avec en 2012 un échange universitaire Erasmus à Valence en Espagne. A mon retour en France, j’ai été prise en stage chez Ouibus. Celui-ci m’a conduit en Belgique l’année d’après. En effet, j’ai participé au lancement de Ouibus et j’ai collaboré avec Publicis (Carré Noir) et l’agence belge Emakina sur ce projet. Cette dernière m’a prise en CDD l’année d’après. Une super expérience où j’ai mis en place des campagnes digitales pour des clients conséquents comme Philip Morris International, Sanofi ou encore Estée Lauder. J’ai beaucoup aimé ces missions mais il me manquait un côté plus axé communication interne et RP. En rentrant, j’ai trouvé une alternance chez Publicis Sapient sur un poste alliant RP et digital, le graal ! C’est ce qui m’a poussé à refaire un M2 en 2013, et c’est à l’ESP que j’ai choisi de le faire sur la spécialisation Stratégie Digitale et E-Business. Aujourd’hui je suis toujours chez Publicis et j’ai eu la chance d’évoluer sur mon poste pour enrichir mes missions et mes champs de compétence.

 

Peux-tu nous parler de ton job chez Publicis Sapient ?

Publicis Sapient est la branche du groupe Publicis spécialisée en conseil et en transformation digitale. C’est une filière qui a grossi vite en très peu de temps pour aujourd’hui compter près de 800 salariés. Avec mon équipe composée de 4 personnes, je gère toute la partie communication globale, RP et événementiel de l’agence. Aussi bien sur la communication interne corporate qu’un peu plus « festive ». Mais aussi sur un volet lié à la communication externe avec l’organisation d’événements destinés à promouvoir nos offres auprès de nos plus gros clients. Nous organisons aussi de gros événements propriétaires nommé “What’s Next” connu dans les différents secteurs. En parallèle, je veille à la réputation et à la visibilité de Publicis Sapient dans sa globalité. Pour cela il est de mon ressort que de travailler en étroite collaboration avec les journalistes et de créer des partenariats pour mettre en avant l’agence tout en suivant les retombées médiatiques.

 

Qu’est-ce qui te plait en agence ?

Je trouve qu’il y a une pluralité d’expertises comme des sujets sur de la tech, la data, l’UI/UX design, la stratégie et plein d’autres. Nos métiers sont globalement tous liés et nous collaborons régulièrement les uns avec les autres. Le fait d’être en contact avec tous ces spécialistes dans leur domaine me permet de m’enrichir et de gagner toujours plus de compétences. C’est un univers très formateur et qui évolue vite, c’est un super apprentissage en début de carrière. Cependant, il faut savoir travailler en autonomie et être organisé pour suivre le rythme. La maitrise de l’anglais est également essentielle, typiquement il n’y a pas un jour où je ne le pratique pas.

 

Comment recrutes-tu tes alternants ?

Je regarde en premier lieu les expériences sur leur CV et ensuite c’est surtout une histoire de feeling. Je ne suis pas là pour déstabiliser les candidats, bien au contraire, je les tutoie et je les mets à l’aise car ça me ressemble. Nous allons travailler une année ensemble, c’est important qu’il y ait un feeling réciproque pour avancer dans la bonne direction. Je leur donne également un exercice de rédaction, car dans notre domaine, c’est important d’avoir de bonnes capacités rédactionnelles et de savoir structurer. Puis du fun ! Certes le sérieux est primordial, mais on peut avoir cette qualité tout en affirmant sa personnalité et véhiculer quelque chose de fun.

 

Que retiens-tu de l’ESP ?

En premier lieu je dirai le mindset familial de l’école. Je n’y suis restée qu’un an car je suis arrivée directement en M2 et je ne connaissais personne. Mais très vite, je m’y suis sentie à l’aise. Je me souviens que nous avions cours tous les vendredis et c’était un bonheur que de se retrouver. J’ai gardé de très bons contacts avec d’anciens de l’ESP. J’en retiens aussi la qualité des intervenants et le côté stimulant et professionnalisant des compétitions. Une sur la lessive Génie notamment où nous devions repenser la stratégie digitale de la marque m’a particulièrement marquée. C’était vraiment une chouette année.

 

Le mot de la fin nous nos ESPiens ?

Continuez de croire en vous et en ce que vous faites. Persévérez dans vos projets. Nous avons tous des moments de doutes et de remise en question, mais plus vous croirez en vous, plus vous donnerez envie aux autres de croire en vous ! Par ailleurs, variez vos projets lorsque vous êtes jeunes, vous n’en ressortirez que plus performant.