fbpx
29
05
19
Alumni

Jules Blaise, Social Media Manager chez ASOS.com, ESP promo 2016

En arrivant à l’ESP en 1ère année de BTS Communication, Jules avait un objectif en tête : intégrer un grand groupe pour être formé par un leader. Malgré un CV quasi vierge, sa détermination a convaincu TBWA de le prendre en stage. C’est cette même force de persuasion qui l’a conduit à faire un bout de chemin avec Havas puis Publicis. Depuis, il a fait du social média son domaine d’expertise. Il est aujourd’hui chez ASOS.com et nous fait part de son expérience.

 

Jules, peux-tu te présenter ?

Après mon bac, j’ai poursuivi avec un BTS Communication à Reims, ville dont je suis originaire. Mais très vite, je me suis rendu compte que les débouchés en com’ dans la région, c’était pas tellement ça… C’est ce qui m’a poussé à partir sur Paris à l’ESP. Je voulais absolument allier théorie et pratique et le fait d’être en stage dès le départ m’a séduit. Cependant, je voulais intégrer une agence de renom, chose compliquée lorsqu’on sort du bac et que l’on a quasi aucune expérience à revendre sur son CV. Mais une centaine de candidatures plus tard, et avec un grand soutien du service relations entreprises de l’école, l’agence Excel, (désormais Hopening) qui appartient à TBWA m’a donné ma chance. J’y ai découvert le planning stratégique et la gestion des réseaux sociaux, c’est ce dernier volet qui m’a le plus intéressé. J’ai ensuite rejoint W&Cie du groupe Havas en tant que Community Manager. Je gérais les calendriers éditoriaux, la modération, le suivi créatif… Ces expériences m’ont naturellement conduit à m’orienter en Bachelor 3ème année spécialisation Stratégie Digitale que j’ai effectué en contrat de professionnalisation chez Chemistry Agency du groupe Publicis. J’ai travaillé sur toute la nouvelle stratégie social media de Mavieencouleurs.fr. J’avais beaucoup plus d’autonomie et je travaillais en direct avec le client qu’il a fallu reconquérir. Après cette expérience, j’ai eu envie d’entrer directement dans la vie active. Publicis m’a proposé un CDD au sein de l’entité Nurun spécialisée dans le digital puis un CDI au sein de leur filière luxe Publicis 133. J’avais dans mon scope la marque Cartier et mon rôle était de les conseiller sur leur stratégie social media. Je ne connaissais rien à ce secteur avant cette expérience, et j’ai beaucoup aimé le storytelling qu’il y a derrière ces marques. Il y a souvent un réel savoir-faire dans l’industrie du luxe, une histoire riche et m’inspirer de celle-ci dans ma stratégie éditoriale était quelque chose d’enrichissant. Après cette expérience, j’ai souhaité découvrir le monde des annonceurs et c’est chez Asos.com que j’ai été embauché.

 

Ton rôle comme Social Media Manager chez Asos, tu nous racontes ?

Le siège social de Asos.com est basé à Londres, mais le groupe a quelques bureaux dans des villes stratégiques dont Paris. La mode française et anglaise étant assez distincte, je suis le garant des contenus éditoriaux de la marque et de son rayonnement en France. Je dois garder l’esprit Asos tout en l’adaptant aux codes vestimentaires français. Je m’occupe en partie des shooting photos en studio, des relations avec les influenceurs, de la partie événementiel et de la création de contenu sur les réseaux sociaux bien entendu. Finalement, mes missions sont très polyvalentes. Puis dans la mode, les choses évoluent vite. Il faut savoir faire preuve de réactivité. La richesse de mon métier est la pluralité des contacts avec lesquels je travaille. Aussi bien avec ma hiérarchie anglo-saxonne qui me permet de découvrir un autre type de management, qu’avec les influenceurs ou les photographes. À Paris, nous sommes une petite équipe et on fonctionne un peu comme une start-up.

 

Et l’ESP, qu’est-ce que tu en retiens ?

3 ans ça passe très vite et pourtant, ce sont des années qui m’ont réellement marquées ! J’avais un manque de confiance en moi terrible et l’équipe pédagogique m’a brusqué, poussé dans mes retranchements pour que je gagne en aisance orale et que je puisse mieux vendre mes projets. Ça a été très formateur ! J’ai rencontré de supers intervenants. Des cours d’Anne-Sophie Bariety qui nous racontait des histoires pour nous enseigner la théorie aux cours de Marc Montagne qui nous a appris la rigueur et l’exigence en passant par ceux de Gregory Nedelec qui m’a donné une super méthodologie sur le digital, tous m’ont fait grandir en compétences.

 

Ton petit mot de la fin ?

C’est pas évident lorsque l’on est en terminale de savoir vers quelles études se diriger. Certains font le choix de rester généraliste pour ne pas s’enfermer dans une voie mais si vous êtes attirés ne serait-ce qu’un minimum par la communication foncez à l’ESP ! La com’ c’est très vaste et hyper enrichissant. Ce sont les stages qui vous aideront à vous orienter et à affiner vos projets !