02
10
19
Alumni

Camille Neu Roques, Planneur Stratégique pour l’agence Insign, ESP promo 2015

Certains projets d’école nous marquent. C’est le cas de Camille qui lors d’un cours de technologie au collège a dû fabriquer une valise en plastique, lui trouver un slogan et lui créer un pack. Un exercice qui lui permettra de trouver sa vocation : la communication ! D’expériences en expériences, sa curiosité et son esprit analytique la conduisent vers le planning stratégique. Un secteur dans lequel elle baigne depuis 2 ans au sein de l’agence de communication Insign. Retour sur son parcours.

 

Peux-tu te présenter ?

Après mon Bac ES, c’était une évidence pour moi de poursuivre mes études en communication. Une camarade, Quitterie Baudet, m’avait parlé du concours de l’ESP, et m’a donné envie de candidater. J’ai donc intégré le Bachelor pour me spécialiser en 3e année sur l’option Stratégie de Communication & Marketing. Ensuite, voulant compléter mon parcours par une approche plus universitaire je suis partie faire mon Master à Dauphine.

Grâce aux stages et aux intervenants, l’ESP m’a permis de découvrir l’écosystème de la communication et plus particulièrement l’univers du planning stratégique. C’est lors de mon stage chez Dragon Rouge que j’ai eu une révélation pour ce métier.

J’ai poursuivi dans cette voie chez GroupM où j’avais pour mission de créer des dossiers thématiques pointus pour nourrir les différentes agences du groupe. J’ai continué sur une fonction similaire chez Brand Union puis Ekino qui avait pour le coup une orientation bien plus digitale. J’ai eu la chance de travailler avec des UI et UX designers, ce qui a été très enrichissant. Toutes ces expériences m’ont permis de rencontrer de nombreux professionnels de la communication, ce qui m’a permis de créer, fin 2017, la Young Lab Compagnie, un pôle de freelances rattaché à l’agence de Patrick Charni, Lab Compagnie.

 

Tu nous parles un peu plus de ce pôle ?

Je suis curieuse et j’aime aller à la rencontre des gens, c’est aussi ce qui me permet de grandir dans mon métier. C’est Patrick Charni, un ancien responsable de stage (et aussi mon mentor dans le métier) qui m’a demandé de recruter une team pour venir apporter un regard neuf et jeune sur les problématiques de ses clients. Dans ce pôle, j’étais multifonctions : je faisais du planning stratégique bien sûr mais aussi de la gestion de projets, du recrutement de profils en passant par la construction de l’offre avec les autres membres fondateurs. Aujourd’hui, je ne suis plus active mais le pôle continue d’exister et je suis assidûment ses dernières actualités. C’était une super expérience qui m’a donné l’opportunité de mettre un pied dans le monde de l’entreprenariat. Un atout qui m’a permis de décrocher mon poste actuel au sein de l’agence de communication Insign.

 

Quel est ton rôle chez Insign ?

Insign est une agence qui recrute des profils avec une fibre entrepreneuriale, ça fait vraiment partie de l’ADN de la boîte. Pour ma part, je suis planneuse stratégique chez eux. J’ai la chance d’interagir avec beaucoup d’interlocuteurs comme l’équipe branding ou biz dev mais ce qui me plait le plus dans cette agence c’est son positionnement : le business hacking.
Il s’agit de définir la valeur originale de chaque marque pour créer un positionnement différenciant et stimuler leur business.

 

Et l’ESP, qu’en retiens-tu ?

J’ai d’excellents souvenirs de mes cours de projets professionnels avec Marc Montagne grâce auxquels j’ai vraiment progressé à l’oral. Je suis arrivée à l’ESP à 18 ans, j’étais toute jeune et ne connaissais rien à la vie professionnelle. L’ESP nous plonge rapidement dedans. Dès la 1ère année et grâce aux stages on gagne en maturité en très peu de temps. On nous apprend également à sortir du scolaire pour faire face aux demandes du client et être dans l’opérationnel. Les compétitions en Bachelor 3e année sont un très bon exercice pour cela.

 

Un petit mot de la fin ?

N’hésitez pas à travailler et à stimuler votre curiosité. Oubliez vos a priori sur le Planning Strat, le savoir vient de partout ! Ça peut être un article, une conversation ou simplement le fait d’observer les gens dans la rue. À vous de transformer vos centres d’intérêts en atouts distinctifs.