23
10
19
Alumni

Camille Choppin sort son premier thriller Psychologia, ESP promo 2014

Depuis son plus jeune âge, Camille consomme les livres sous toutes leurs formes mais ceux qu’elle préfère, ce sont les thrillers ! Elle a plaisir à se plonger dans l’histoire, l’univers des personnages et le fil conducteur qui nous tient en haleine. Camille a une deuxième passion : l’écriture. Pas surprenant qu’elle ait eu envie d’écrire son propre livre. C’est maintenant chose faite car elle vient d’auto-éditer son premier thriller Psychologia, sorti en octobre 2019. Une belle occasion de faire le point sur son parcours.

 

Camille, peux-tu te présenter ?

Après mon bac ES, je me suis orientée vers une fac d’histoire-géographie pour étoffer ma culture générale. Ensuite j’ai fait une prépa Celsa avec option publicité. C’est ce qui m’a donné envie de poursuivre dans cette voie, et c’est à l’ESP que j’ai choisi de le faire. J’ai intégré le Bachelor avec une spécialisation Digitale sur la 3e année. À l’époque, je voulais être Concepteur-Rédacteur, et j’ai eu la chance d’effectuer des stages sur cette fonction les 2 premières années. En 3e année j’ai rejoint l’agence C’est La Vie, une petite agence parisienne de 3 personnes où j’étais assistante de production. J’ai adoré cette expérience et j’y ai retrouvé les mêmes valeurs familiales qu’à l’ESP. La polyvalence du poste, l’aspect petite équipe et le fait de travailler avec différents interlocuteurs m’a beaucoup plu. Audrey, la fondatrice de l’agence m’a d’ailleurs proposé un CDI à l’issue de mon stage que j’ai accepté. Ça fait 7 ans maintenant.

 

En quoi consiste ton poste au sein de l’agence C’est La Vie ?

C’est la Vie est une agence qui représente des artistes : des photographes, une directrice artistique, des stylistes et des réalisateurs. Notre mission est de faire le lien entre eux et les agences de communication ou bien les annonceurs en direct. Nous sommes spécialisés dans la production print et vidéo. Au sein de tout ça, j’ai un vrai rôle de Chef de Projet. J’ai pour missions d’établir des devis puis de réunir tous les intervenants afin de produire une image ou une vidéo : je cherche le bon studio, le coiffeur-maquilleur qui saura travailler rapidement, la styliste qui saura répondre au brief, les mannequins qui auront la particularité demandée par le client, je booke le matériel, la régie etc… C’est assez varié !

J’ai la chance de travailler avec une manager conciliante. Je suis aujourd’hui basée à Bordeaux et en parfaite autonomie sur mes tâches. Moi qui aime la créativité en tout genre, je peux continuer à exploiter mes compétences en faisant des making of vidéo, en créant des supports de communication pour l’agence… Je suis libre de proposer une idée que j’aurais envie de développer.

 

Ton 1er thriller Psychologia, tu nous en parles ?

J’ai toujours aimé lire et écrire. J’ai d’ailleurs créé un compte Instagram Thrillers & Others dans lequel je partage mes lectures du moment avec ma critique. Plus jeune, un boulot en tant que guichetière au sein d’un péage m’a inspiré mon premier ouvrage Brèves de péage. Aussi surprenant que cela ne puisse paraitre, du haut de mon guichet, j’assistais à des scènes parfois attachantes, parfois surprenantes, parfois inconvenantes. Je les ai toutes noté et répertorié dans ce livre. L’exercice m’a plu et j’avais envie de réitérer l’expérience mais sur un polar cette fois-ci. Je suis tombée enceinte fin 2018, c’était l’occasion de m’atteler à finaliser ce projet que j’avais commencé 3 ans auparavant. Mon 1er polar Psychologia est donc sorti en octobre 2019 ! J’ai reçu des critiques très encourageantes et j’ai hâte de continuer sur cette lancée en publiant un 2e bouquin !

 

Que retiens-tu de ta scolarité à l’ESP ?

Je dois beaucoup à l’ESP ! Le fait qu’en 1ère année, les classes soient constituées de manière à mettre ensemble les étudiants ayant fait autre chose après le lycée m’a énormément rassuré. Je me suis retrouvée dans une classe avec des élèves de mon âge tous très motivés. C’est aussi à l’ESP que j’ai trouvé mon job actuel grâce à un stage qui s’est transformé en CDI. Et j’ai enfin rencontré mon conjoint et le père de mon enfant. L’ESP a clairement joué un rôle essentiel dans ma vie 🙂

 

Ton petit mot de la fin ?

L’ESP offre de belles opportunités, à vous de savoir les saisir !